InterZones, concerts à Rennes

Michael J. Schumacher
mercredi 2 mai 2001
Théâtre de la Paillette, Rennes

Michael J. Schumacher, mercredi 2 mai 2001, Théâtre de la Paillette, Rennes

Michael J. Schumacher, compositeur diplômé de l'Université de l'Indiana et de la Julliard School de New York, a composé plus de 70 œuvres pour divers instruments et voix. Il a travaillé en étroite collaboration avec La Monte Young, représentant le plus radical de la musique minimaliste américaine. Michael J. Schumacher figure ainsi parmi les quelques artistes à avoir présenté leurs œuvres à la Dream House de La Monte Young et Marianne Zazeela. Depuis 1988, il expérimente essentiellement le média électronique, utilisant notamment un ordinateur générateur d'environnements sonores qu'il accompagne à la guitare. Michael J. Schumacher propose une immersion complète dans un environnement sonore constitué de sons tenus, hors-temps, souvent appelés "drones", demandant au public une concentration maximale, quasi méditative, sur sa perception auditive et les phénomènes psychiques qui lui sont liés.

Michael J. Schumacher s'est également produit à la guitare préparée (en référence au piano préparée de John Cage). Il est membre du Donald Miller Trio, aux côtés de Charles Curtis, compositeur, violoncelliste et guitariste qui est venu jouer à Rennes pour le concert "inaugural" de l'association InterZones en décembre 2000.

En 1996, Michael J. Schumacher a fondé, avec la chorégraphe, photographe et vidéaste suisse Ursula Scherrer, le Studio Five Beekman à New York. Le but premier de cette galerie était la présentation de ses œuvres électroniques. La petite salle d'exposition, équipée de 17 haut-parleurs, insonorisée et capitonnée afin d'empêcher tout parasitage extérieur, permettait cette nécessaire focalisation sur les sons diffusés. Ce lieu a également accueilli les œuvres d'autres artistes. Plus d'une quarantaine d'expositions (vidéos, peintures, multimédia, musique) de plus de trente artistes y ont été présentées, parmi lesquelles peuvent être citées les œuvres de John Cage, Terry Jennings, David Berhman (producteur de "In C" de Terry Riley, créateur de synthétiseurs), ou encore de Lee Ranaldo, membre de Sonic Youth. Le Studio Five Beekman a été dans l'obligation de fermer ses portes en août 2000 en raison de projets immobiliers. Aussi, Michael J. Schumacher a ouvert, avec Liz Gerring, Diapason, "a gallery for sound and intermedia" en avril 2001.

Le site Web Diapason Gallery

Discographie :

- Donald Miller / Michael J. Schumacher, "Flood" (Warpodisc, 1997)
- Donald Miller Trio, "Here Below" (Kläng, 1999), enregistrement d'un concert à Springfield au Etats-Unis, avec Donald Miller, Michael J. Schumacher, et Charles Curtis : guitares préparées et dispositifs électroniques.

- Michael J Schumacher, "Fidicin Drone" (Colorful Clouds for Acoustics, 1999. Distribué en France par Metamkine). Guitare électrique avec e-bow ou archet et dispositifs électroniques.

- Michael J. Schumacher, "Room Piece" (Studio Five Beekman, 2000. Distribué en France par Metamkine). Extrait de l'œuvre présentée au Studio Five Beekman.Guitare, voix, ordinateur.

 

C'était : le 2 mai 2001 - 21 H :
Concert-performance de Michael J. Schumacher
drones numériques, système informatique powerbook, 
Théâtre de la Paillette - 9, rue de La Paillette - Rennes.

Entrée : 50f/40f/30f - Programmation 2001
 

Programmation

Archives

Contact

ExtraZone

InterZones sur facebook